Billets de l'auteur : davide


Professeurs

 

                                                                         Cristina Gervasi

Cristina Gervasi con la sua Classe

Cristina Gervasi avec sa classe

 

“Je me définis une personne dynamique et solaire. Je suis passionnée d’art et cinéma.

J’ai expérience dans l’enseignement de la Langue Italienne  LS au Brésil. J’utilise une méthode ‘intuitive’, qu’il permet àl’étudiant de comprendre premier le problème linguistique, et puis d’appliquer la règle qui reste derrière ce problème et que je lui fournis. C’est une méthode qu’il implique les étudiants activement, une approche qu’il se base sur le pragma-linguistique principalement. Je préfère, finalement, les leçons qui portent sur contenus historique-artistiques. Utiliser notre culture pour l’apprentissage de la langue italienne est pour moi une récompense double. Le faire avec les étrangers en Sardaigne est le maximum.

Daniela Boeddu

Daniela

 

J’ai fait études de Littérature à Cagliari et de Linguistique en Espagne (Vitoria-Gasteiz).

J’aime l’étude et l’enseignement des Langues au point d’avoir fait devenir ces deux disciplines mon Métier. J’enseigne l’Italien àl’activitéqu’ils permettent l’interaction et la collaboration entre les étudiants: je cherche toujours de créer des nouveaux contextes communicatifs oùla langue et les situations soient authentiques. Pour moi il est très important que la leçon se déroule dans un environnement convivial  et que chaque étudiant se sente àson aise avec le groupe.
Ce sont une personne curieuse et voyageur. J’adore la mer, la littérature, le cinéma, la photographie, la musique. J’ai un faible pour les doux sardes préparés selon les recettes de la grand-mère. “


Assistants et Collaborateurs

Raimondo Cadoni

Raimondo Cadoni

Raimondo Cadoni

 

Je suis passionnéde langues étrangères et culture italienne. Les études universitaires m’ont portéàPise oùj’enseigne actuellement ( Italien L2). Dans mes leçons j’utilise une approche ‘communicative’, que rend l’étudiant protagoniste àl’intérieur de la classe. Cela le facilite àutiliser la langue italienne aussi hors du ‘contexte’ de la leçon. Enseigner la langue et la culture italienne aux étrangers est un de mes plus grandes satisfactions, parce que dans l’échange interculturale je vois une source extraordinaire d’enrichissement personnel. En outre, ma ville d’origine (Bosa) m’a permis de cultiver mes deux passions: la musique et l’équitation. La possibilitéqui aujourd’hui j’ai chez ‘Sardinia Summer School and Services’ d’unir ces deux disciplines àl’enseignement de la langue italienne est pour moi un un rêve devenu réalité.

Rosa Ermini

Rosa Ermini

Rosa Ermini

J’ai étudiéàl’Universitédes études de Milan et j’ai perfectionnéma formation dans de différentes Institutions universitaires étrangères (UniversitéNationale de saint Pétersbourg, Humboldt Universität de Berlin, Pushkin Institut de Moscou). Depuis plusieurs années je me consacre àl’enseignement linguistique, Italien pour étrangers, Russe et Anglais, aux niveaux différents. Pendant mes leçons il est particulièrement important l’aspect ‘communicatif.’ J’essaie toujours d’impliquer mes élèves en activitéqu’ils permettent non seulement d’agrandir leurs connaissances linguistiques, mais aussi de connaître la culture italienne en s’amusant.

Je me définis une personne dynamique, qu’il aime les livres et l’art en toutes ses formes. Pendant le loisir j’aime pratiquer yoga et faire excursions. Depuis petite j’ai toujours étéintéressée par tout ce qui a àvoir avec voyage , les langues et le multiculturalisme

 


Nasce Sardinia Summer School and Services

‘Sardinia Summer School and Services’, quatre ‘S’ bandés sur le champ du drapeau des quatre Maures. Il n’est pas un cas que le logo de ‘Sardinia Summer School and Services’ a un rappel direct au drapeau de la Sardaigne. Pour quelqu’un il peut apparaître une contradiction, ou vraiment une provocation, se référer àla Sardaigne mais recevoir l’enseignement de la Langue italienne. Ni plus contradictoire, si nous voulons, du parler d’autonomisme de la Sardaigne en italien; pourtant cela arrive aussi. Le ‘Sardinia Summer School and Services’ naît avec le but de promouvoir la Sardaigne et ses excellences culturelles comprise celle de la Langue Sarde. Il le fera au cours du temps, quand ils démarreront les Cours de Langue Sarde en avenir. Pour ce moment nous commençons avec l’Italien. Pourquoi? Parce qu’en tournant le monde pour étude et travail, Haut-Adige, Espagne, Angleterre, Allemagne, Irlande nous avons compris une chose très simple: le goût, la culture, et la langue Italienne ils sont appréciés et recherchédans le monde entier. Il lui disait il y a quelque temps Paolo Coelho, en ‘l’Alchimiste’ , il faut aller loin pour comprendre qu’on a un trésor sur lequel  s’assied. Et la Sardaigne, je croit,  n’a pas àdouter un instant de Son trésor. Un trésor de mer, un trésor d’environnement, un trésor de langue, un trésor d’histoire, un trésor de culture encore toute àconnaître, un trésor de nourriture, un trésor de soleil, un trésor de gens. Promouvoir la Sardaigne en Sardaigne, àtravers les activités  de tous les jours en connaissant la langue de tous les jours.

C’est ce un premier pas, je crois, pour montrer ce qui n’a pas étéàsuffisance montrée. Connaître les manières qui la rendent spécial, et intéressant aux yeux de qui il la regarde de dehors pour se mettre en discussion. Nous voulons créer contacts, réseau, collaborations, artistiques et culturelles. Nous voulons approcher les zones éloignées de la Sardaigne pour promouvoir ànos hôtes les excellences sarde en Sardaigne. ‘Sardinia Summer School and Services’ sera un laboratoire d’idées dans lequel sera possible se mesurer, projeter, avec d’une collaboration productive qui considère  ‘construire’ et unir  aussi les points éloignés. ‘Le fil de la mémoire présente construit les trames pour l’avenir’, il dirait ainsi peut-être, aujourd’hui, Maria Lai.

Nous croyons que sortir de l’isolement intérieur soit le premier je passe pour se rendre intéressants aux yeux de qui nour regarde avec admiration, de qui reconnaît la générositéreçue de la sort: naître et vivre dans cette île. Celui-ci ne donne pas des attestations de mérite, si non celles de ne pas gaspiller pour rien cette opportunité.